L’importance d’une spécification technique pour une gestion de projet fluide

 

 

Créer ou développer votre ressource web est un processus complexe. Le cycle de vie de votre projet se compose de nombreuses phases. Commençons par le tout début. Nous avons déjà écrit que dans la phase initiale du processus de gestion de projet nous recueillons des informations sur le futur site grace à un cachier des charges afin de pouvoir organiser un projet. La spécification technique contient ces informations et est très cruciale, car elle définit toutes les étapes suivantes et la réussite globale du projet.

 

Qu’est-ce qu’une spécification technique ?

 

Une spécification technique (ou ” spec “) est un document normatif sur lequel se base le développement du projet. Elle contient des exigences détaillées concernant les composants et les caractéristiques du futur produit web.

 

Pourquoi une spec est-elle cruciale ?

 

Une spécification technique sert de base à l’étape suivante, l’estimation d’un projet web, qui comprend l’évaluation de sa complexité et le calcul de ses modalités et de son coût. L’équipe de développement est confrontée ici à de nombreuses difficultés. Il est impossible de prévoir avec une précision de 100 % le temps et l’argent qu’il faudra y consacrer. C’est pourquoi les estimations sont si difficiles, ambiguës et souvent déroutantes. Cependant, plus un cahier des charges est détaillé au départ, et moins il est raffiné, plus les prévisions seront précises. Plus vous décrivez exactement le résultat souhaité, plus il sera facile de l’obtenir.

 

De plus, grâce au spec, vous pourrez, en tant que client, évaluer le travail de votre entreprise web pour juger de son succès ou de son échec. Le critère d’évaluation est de savoir si la ressource web que vous finissez par obtenir répond à toutes les exigences écrites ou non. Vous pouvez comparer toutes les caractéristiques de votre site ou de votre application approuvées dans le spec avec celles reçues à la fin du projet.

 

Quelles informations doivent composer un spec?

 

Proposition de valeur

Quel message principal votre organisation souhaite-t-elle transmettre ? Comment la ressource web à venir est-elle censée être utilisée ? Par exemple, s’agit-il de la création d’une boutique en ligne pour annoncer et vendre des produits, ou d’un portail web pour aider les utilisateurs à trouver les informations nécessaires ?

 

But(s) et objectifs

Pourquoi avez-vous besoin de ce projet ? Pourquoi est-il vital pour l’activité de votre entreprise ? Pourquoi vaut-il la peine d’être mis en œuvre ? Quels problèmes peut-il résoudre ? Quels sont les avantages qu’il devrait apporter ?

Vous devez connaître les réponses à toutes ces questions avant de lancer le projet. Afin d’atteindre votre ou vos objectifs, vous devez d’abord les définir. Un projet peut avoir quelques buts, chacun étant soutenu et spécifié par de nombreux objectifs. Les objectifs sont ce que l’on appelle une feuille de route qui aide à atteindre la destination finale, votre but.

 

Public cible

Qui est assis devant des écrans et consulte votre produit Web ? Qui sont vos clients potentiels ? Quel est leur âge et leur sexe ? Où vivent-ils ? Quel est leur niveau de revenu ? De quoi ont-ils le plus besoin et qu’attendent-ils de vous ?

Si vous avez déjà votre site en fonctionnement depuis un certain temps, alors les outils d’analyse web, notamment Google Analytics 360 Suite, et les autres moyens d’atteindre votre public cible vous aideront à répondre à ces questions. Si ce n’est pas le cas, votre entreprise a absolument besoin d’un site web, et la première étape consiste à en rédiger les spécifications techniques. Vous devez savoir pour qui votre site ou votre application est conçu. Cela vous permet de prédire le comportement en ligne des clients potentiels et de déterminer la vue et les caractéristiques fonctionnelles de votre ressource web afin de répondre aux besoins des clients.

 

Exigences spécifiées

Par exemple, si la spécification concerne le développement d’un nouveau site, alors elle doit décrire en détail les exigences concernant le logiciel, la sécurité, l’optimisation des moteurs de recherche et tous les autres aspects. Pour visualiser le schéma de couleurs ou démontrer l’emplacement des blocs de mise en page et d’autres éléments d’interface, vous pouvez ajouter un plan du site, des modèles de pages, des maquettes, des prototypes, etc. Plus le cahier des charges est concret et formulé avec précision, plus vous avez de chances d’obtenir un résultat souhaitable et attendu.

La nécessité de prendre en compte de nouvelles informations, révélées en cours de projet, se présente très souvent. Dans ce cas, le cahier des charges est modifié, corrigé et étendu. Cependant, il ne faut pas en abuser. Le cas idéal est que les clients et les développeurs web imaginent le même produit final dès le début. Cela réduira les facteurs de risque et la confusion.

 

Ainsi, si des coordonnées précises de votre destination sont fixées initialement, de petites déviations ne vous éloigneront pas de la bonne direction.